Quand le confinement rime avec passion...

23 Juin

Vos projets n'attendent pas, préparez votre rentrée ! Nos équipes sont mobilisées pour vous accompagner.

portes ouvertes
Portes ouvertes
Découvrez l'école en ligne
En savoir + >>
Admission ESG
Admissions
Par téléphone ou en visio

En savoir + >>

inscriptions à l'ESG
Inscriptions 2021
Ouverture des inscriptions !
Je candidate >>
Rentrée garantie
INFOS COVID-19
Continuité pédagogique
et sécurité sanitaire
En savoir plus

Certains ont profité du beau temps dans leur jardin, d'autres ont pris le temps de méditer... Certains se sont trouvés une passion pour la cuisine, le chant, la peinture, la nature... Ils ont rêvé de montagnes ou de surmonter les difficultés pour trouver une alternance l'année prochaine (...) Qu'ils soient étudiants ou salariés, chacun a vécu le confinement à sa manière. Cette série d’articles abordera cette période vue par différents acteurs de l’ESG Rennes

Antoine est étudiant en Mastère Marketing d’Influence et Communication Digitale et du haut du balcon de son appartement, il n’a pas manqué d’entretenir sa passion pour la photographie (et oui, encore un !).

02/02 de 17h00 à 19h00

Prochaines Portes Ouvertes

Je m'inscris

Rendez-vous personnalisé

JE DEMANDE UN RDV

1. Raconte-nous ton confinement.

Contrairement à ce que peut amener le confinement, j’ai été beaucoup plus productif en étant enfermé qu’en étant libre de me balader.

Sans doute le fait de ne pas pouvoir sortir dans Rennes ma encore plus donné envie de partager et de prendre des photos.

J’ai principalement fait des photos depuis mes fenêtres et depuis mon balcon.

Je suis au 9e étage donc j’ai une belle vue et j’ai pu prendre une multitude nuages tous aussi beaux et uniques les uns que les autres.

Dès qu’il y a un coucher de soleil, je dégaine mes deux appareils et je prends ce que j’ai devant moi, j’essaie toujours d'apporter un style à mes photos.

Cela a plu sur mon instagram et ça m'a donné envie de continuer.

J’ai commencé par cette photo…

Temoignage ESG Rennes
Temoignage ESG Rennes

Et je me suis fait un peu plus connaître avec celle-ci lors d’une nuit d’orage, qui elle n’était pas du tout confinée.

J'ai eu pas loin de 905 likes sur cette photo alors que d’habitude j’ai en moyenne 50-70 likes.

En voyant l’engouement, l'interaction sur mes photos, j’ai continué et gardé un rythme pour capter l’attention et faire voyager mon “audience”.

Je me suis aussi trouvé un style de noir et blanc pendant le confinement.

J’ai eu le temps d’expérimenter des retouches et j’ai enfin trouvé quelque chose qui me ressemble et qui se distincte des autres. Le noir et blanc avec du caractère, c’est-à-dire que l’image est vraiment noire et blanche et non grise et blanche.

Je varie entre les lumières et les ombres et cela donne une image qui fait sortir le sujet, surtout son regard.

Le regard est le plus important dans mes photos !

Temoignage ESG Rennes

2. Quelles sont tes sources d’inspirations ?

Sans prétention, j’ai aucune inspiration de ce type, du moins de quelqu’un. J’ai commencé la photo depuis décembre 2019 donc c’est encore tout nouveau pour moi et je n’ai pas eu le réflexe au début de regarder ce qui se faisait sur instagram (mon réseau principal)… Je trouve l’inspiration dans ce que je vois et j’arrive à me faire une idée de comment je pourrais retoucher la photo. Sinon j’ai bien sûr un thème qui “m'inspire” le plus c’est l’ambiance vintage (avec du bruit ; argentique), pas spécialement dans la photo mais dans la retouche et je trouve personnellement que cela rajoute une certaine émotion.

3. D’où t’es venue cette passion ?

Ça m’est venu un peu par hasard. Avant la photo, c’était la moto, et oui, on ne dirait pas mais je suis motard, d’ailleurs, V à tous les motards de l’ESG ! J’ai été contraint de vendre ma moto pour une voiture, car j’en avais vraiment besoin. Puis est arrivé une mauvaise période où je suis tombé de haut et je n’avais plus envie de rien faire. A ce moment-là, mon quotidien c’était de rester chez moi tout seul car c’était la période des blocus reconductibles, donc je ne pouvais plus aller en cours. Puis un jour, en rentrant chez mes parents, j’ai pris l’appareil photo de famille et je suis parti à une soirée où j’ai pris des photos de mes amis dans le but d’avoir des souvenirs d’eux et d’en rigoler plus tard comme on sait que beaucoup de chemin se séparent après les années d’études…

Ces photos-là, je les postais tout simplement sur notre groupe Facebook et ça n’allait pas plus loin jusqu’au jour où j’ai téléchargé Photoshop et là, mon inspiration et ma curiosité ont fait que j’ai commencé à retoucher mes photos. De fil en aiguille, en apprenant tout seul, j’ai commencé à poster ces photos sur mon compte Instagram et les gens likaient tout doucement, et m’encourageaient à continuer. Quand je suis arrivé à l’ESG, j’avais toujours l’appareil de famille et vers la période de Noël, je me suis acheté un boîtier beaucoup plus performant avec 2 objectifs.

Depuis je continue et je reçois de plus en plus de messages me sollicitant et ça m’encourage à continuer, surtout quand des photographes pro me disent que j’ai du “talent” alors qu’en vrai, je ne me considère pas talentueux, c’est juste que j’ai appris à retoucher mes photos sur différents logiciels. « Curieux » est le mot le plus approprié.

4. A l'avenir souhaites-tu inclure ta passion à ta carrière professionnelle ? Quels sont projets ?

Pourquoi pas oui, ça dépendra du poste que j’aurais plus tard. J’ai conscience que ça peut être un petit plus pour certaines entreprises, donc à moi de bien me “vendre” sur cette notion-là. Par exemple, pour mon stage que j’effectue actuellement, je vais faire les portraits de plusieurs de mes collègues pour des publications “plus pro” et ça, ça n’a pas de prix pour un photographe amateur comme moi ! Je commence petit à petit à me faire un petit nom dans le monde d’Instagram rennais. Mais bon, je suis réaliste, la photo reste pour moi quelque chose de nouveau, je sais qu’il me reste encore énormément de travail pour me faire une petite renommée.

Pour mes projets, j’aimerais beaucoup mettre en image le sujet de la solitude. Oui, sujet triste, je sais. Mais c’est un thème qui m’affecte beaucoup pour diverses raisons personnelles et j’ai quelques idées en tête mais il me faut des modèles pour pouvoir les réaliser. J’ai un autre projet aussi, ou du moins j’aimerais bien essayer, les photos de corps, de détails. J’ai déjà tenté sur moi (confinement oblige) et mes abonnés ont eu l’air d’apprécier. Mais pour mener à bien cette ascension, il me faut encore m’améliorer dans ce milieu pour pouvoir attirer des collaborations. Et donc encore du travail à faire mais ça ne me fait pas peur, j’aime travailler la prise d’un instant pendant des heures !

Si vous voulez suivre mon travail, je poste principalement sur mon compte Instagram : @antoine.pchd. J’ai pris l’habitude de me balader prendre des photos et les poster dans ma story. Sinon pour mon diplôme, je dois réaliser un site web, et devinez quoi ? Je fais mon propre site de photos donc stay tuned !

5. Un dernier mot ?

"La photographie c'est capturer le disparu, regarder au présent le passé", signé Tonio le poète.

PS : Vu que je suis pas du tout connu dans la photo à Rennes, s’il y a des modèles à l’ESG qui veulent aider un camarade à s’améliorer, ma porte est ouverte !

En ce moment à l’école

Toutes les actualités
Temoignage ESG Rennes

Quand confinement rime avec solidarité...

30 Juin
actualite
Temoignage ESG Rennes

Quand le confinement rime avec voyage...

23 Juin
actualite
Candidatez hors parcoursup

ESG Rennes : Rejoignez-une école hors Parcoursup

25 mai
actualite

02/02 de 17h00 à 19h00

Prochaines Portes Ouvertes

Je m'inscris

Rendez-vous personnalisé

JE DEMANDE UN RDV