« Etudiant.e.s & Entrepreneur.e.s » le concours tremplin pour les étudiant.e.s qui souhaitent entreprendre

05 mai

Pour intégrer la rentrée d'octobre, c'est maintenant !

portes ouvertes
Portes ouvertes
Découvrez l'école
En savoir + >>
Admission ESG
Admissions
Par téléphone ou visio
En savoir + >>
inscriptions à l'ESG
Inscriptions
Inscrivez-vous en ligne 
En savoir + >>

Accompagner les étudiant.e.s qui souhaitent se lancer dans une expérience entrepreneuriale en leur donnant les clés nécessaires dans la création d’une entreprise est une priorité pour l’ESG TOURS. Etudiant.e.s & Entrepreneur.e.s est un concours, lancé récemment à l’école, qui s’inscrit pleinement dans cet objectif.

Ce ne sont pas moins de 30 étudiants qui ont décidé de tenter de relever le défi en pitchant devant les organisateurs du concours, Anne Lise Romangeon, coach en entrepreneuriat et intervenante à l’ESG et Frédéric Andorra, expert commercial et directeur d’agence Dynabuy (réseautage d’affaires).

Qui dit concours dit récompenses à la clé et elles ont été nombreuses pour aider les grands gagnants dans leur projet entrepreneurial : 1 formation en ligne pour se lancer, 3 mois de coaching, 1 an de participation à un réseau d’affaires et 1 carte avantages entrepreneur.es.

Retour d’expérience avec Alizée, qui a fait partie des 6 grands gagnants du concours.

Rendez-vous personnalisé

JE DEMANDE UN RDV

06/03 de 17h00 à 19h00

Prochaines Portes Ouvertes

Je m'inscris

06/03 de 09h30 à 10h00

Prochains Concours

Je me pré-inscris

Témoignage de Alizée Pottier, entrepreneuse en herbe

Qui es-tu Alizée ?

Je m'appelle Alizée Pothier, j'ai 22 ans, je suis à l’ESG Tours depuis maintenant un an et demi. Je suis actuellement en MMC2B. Donc en mastère commerce-marketing dernière année. 

Quel est ton projet entrepreneurial ? 

Mon projet s'appelle Drive Up. Il consiste à réunir sur une plateforme des professionnels du monde de la communication, du coaching et de la gestion événementielle pour les sportifs, qu'ils soient sportifs de haut niveau ou sportifs amateurs. Le but est de vraiment les accompagner pour leur développement, leur carrière ou leurs évènements. 

Par exemple, en communication, je travaille avec une graphiste et une community manager. Sur la partie coaching, je travaille avec un coach mental et un coach nutritionniste. Sur la gestion événementielle, cela va être une personne qui va s’occuper de la logistique pour toutes les questions d’organisation et l'accompagnement. Et moi, je gère un peu tout ça et je m’occupe aussi de la partie communication.

Comment est né Drive Up ?

Mon projet est apparu au fur et à mesure puisque j’étais community manager pour mes amis et de plus en plus m’ont demandé de travailler pour eux car ils aimaient beaucoup ce que je faisais. Au fur et à mesure, je me suis rendu compte qu'il n’existait pas de plateforme qui réunissait tous tous les professionnels dont un sportif a besoin pour évoluer. 

Et en fait, de plein d’idées différentes, je me suis aperçue qu’il fallait que je crée ce genre de plateforme. J’avais un peu mon idée vers fin novembre début décembre, et j'ai rencontré Anne-Lise, l’organisatrice du concours. Je lui ai expliqué mon projet, et elle m'a dit de foncer. Donc depuis, j'ai monté le projet et j’ai décidé de m'inscrire au concours. 

Qu’est ce qui t’as poussée à t’y inscrire et comment s’est déroulé le concours ?

Encore une fois, le rendez-vous avec Anne Lise qui m'a dit « tu as ton projet, tu le montes et je veux te voir au concours entrepreneuriat ». Au début j’ai hésité mais je me suis dit que je commençais à avoir des bases solides donc j’ai décidé de me lancer. Le concours a débuté fin janvier et on a eu les résultats mi-mars. Au début on a pitché notre projet pendant 2 minutes, ensuite on a rempli un dossier avec tout ce qu’on avait dessus (communication, finance, juridique) et une fois sélectionnée, (c’était mon cas), je suis allée en finale et j’ai pitché mon projet pendant une quinzaine de minutes devant un jury de professionnels dont des chefs d’entreprise.  J’ai bien fait car j’ai fait partie des 6 gagnants du concours. 

Qu’est-ce que tu as gagné ?

Plusieurs heures d'accompagnement, que ce soit sur la partie financement, la partie communication ou le webdesign. La possibilité également de rencontrer un professionnel dans le domaine de mon choix. Plus de l’accompagnement avec Anne Lise et Frédéric. Que du plus pour pouvoir évoluer. 

Comment va pouvoir t’aider tout cet accompagnement ?

Cela va me permettre de fixer un peu mes tarifs car lorsqu’on se lance on ne sait pas trop donner une fourchette de prix à nos prestations. Je vais aussi pouvoir structurer ma communication sur les réseaux sociaux autour de mon entreprise et étendre mon réseau grâce à Frédéric qui organise régulièrement des rencontres avec des dirigeants. 

Que penses-tu de ce genre d’événement ? 

Ce concours, c'est une très belle opportunité et une très belle chance. C'est vrai que ce n'est pas commun et ça n'existe pas dans toutes les écoles. C’est super de pouvoir laisser sa chance à un étudiant qui a un projet, qu’il soit à un stade avancé ou au tout début. On a tous les mêmes chances et on peut porter notre projet et se lancer alors que si ça se trouve, il n'y aurait pas eu ce concours, plein d’étudiants ne se seraient pas lancés dans l'entrepreneuriat. Ça permet de se rassurer, d’être accompagné et de se dire ok, même si je ne suis pas complètement prêt je peux quand même me lancer à fond. 

Un conseil à donner aux étudiant.e.s qui souhaitent se lancer ? 

Qu’il ne faut pas hésiter. C'est comme tout. Il faut savoir se lancer dans la vie. On n'a qu'une seule vie, on n'est qu'une seule fois jeune, on peut avoir 50 000 projets en même temps. Et c'est vraiment le moment pour essayer.

Parce qu’après on peut avoir des regrets et ce n’est pas parce qu'on a juste une petite idée et qu’on ne sait pas comment l'organiser qu'il ne faut pas se lancer. On rencontrera toujours des personnes qui pourront nous aider, nous aiguiller. Que ce soit à l’école, en dehors, la famille, les amis, on n'y arrivera toujours, même si on se trompe, ce n’est pas grave.On aura appris de cette expérience  et on reviendra encore plus fort pour un autre projet. Donc il ne faut pas hésiter à se lancer. Il y aura toujours quelqu'un pour vous aider.

En ce moment à l’école

Toutes les actualités
image

Le Prix Com Handicap : une belle expérience professionnalisante

Candidatez hors parcoursup

ESG Tours : Rejoignez-une école hors Parcoursup

PORTES OUVERTES A L’ESG : IL EST ENCORE TEMPS DE CANDIDATER