Faculté ou école : comment bien choisir ?

23 Juin

Tandis que les réponses d’admission se font connaître sur la plate-forme Parcoursup, les futurs étudiants doivent faire leur choix concernant leur orientation et la poursuite de leurs études supérieures. Si de nombreux étudiants se dirigent vers la faculté, il ne s’agit pas de l’unique voie possible. Les écoles de commerce proposent ainsi une alternative à celle-ci. Entre pédagogie et méthodes de travail qui diffèrent, faisons le point sur leurs principales différences.

Rendez-vous personnalisé

JE DEMANDE UN RDV

Ces dernières semaines de l’année scolaire sont décisives pour l'orientation des futurs étudiants.

Depuis le 2 juin, la plate-forme Parcoursup publie les réponses d’admission aux différentes formations et il est possible de les accepter jusqu’au 15 juillet. Malgré tout, il n’est pas toujours facile de trouver sa voie et de faire le bon choix pour ses études supérieures. Chaque année de nombreux étudiants choisissent de rejoindre les bancs de l’université.
Au cours de l’année 2020-2021, 1 650 000 étudiants étaient, en effet, inscrits dans les universités de France Métropolitaine et des DROM, dont plus de 56 000 à l’université de Strasbourg. Pourtant la fac n’est pas la seule option qui s’offre aux étudiants et n’est pas adaptée à toutes et tous.
Face à l’université d’autres voies existent, à l’image de celle des écoles où le quotidien s’avère différent de celui des universités. On les retrouve notamment dans les domaines du management, de la communication ou encore du digital. A chacun, alors, de trouver ce qui correspondra le mieux à sa personnalité, ses méthodes de travail et son projet professionnel.
L’entrée à la fac peut être un grand bouleversement, bien loin des codes et des repères rencontrés au cours des années lycée. L’ampleur des effectifs en est l’une des premières différences. A la faculté des sciences économiques et de gestion de Strasbourg, ce sont, par exemple, 2100 étudiants qui sont inscrits et se croisent dans les couloirs. Les universités sont d’ailleurs souvent connues pour leurs fameux amphithéâtres qui permettent de dispenser les cours magistraux à de grandes promotions d’élèves. Si ce type d’enseignement peut convenir à certains, il peut en effrayer d’autres à la recherche de cours plus personnalisés, en plus petits groupes tels qu’ils peuvent être dispensés dans les écoles. C’est le cas par exemple à Strasbourg dans des écoles telles que ESG dont les classes réunissent une vingtaine d’étudiants. L’accompagnement et la relation avec l’équipe éducative et administrative, s’y avèrent fondamentalement différentes.

Un emploi du temps plus ou moins chargé

Les méthodes de travail et d’apprentissage divergent également.
Lors des premières années de fac, le nombre d’heures de cours est généralement beaucoup moins important que celui des programmes d’écoles. De plus, à l’université, la présence lors des cours magistraux n’est pas obligatoire et il relève du choix des étudiants d’y participer ou non. Cela ne signifie pas qu’il faille moins travailler, mais plutôt que les étudiants doivent fournir un travail en autonomie bien plus important. Si les cours à l’université ont l’avantage de permettre d’organiser son temps de manière relativement flexible, ils demandent une grande motivation afin de fournir le travail personnel nécessaire à leur réussite. Une autonomie pouvant en partie expliquer le taux d’abandon au cours de la première année d’université.

A l’inverse, les étudiants des écoles ont souvent un emploi du temps plus chargé, avec des journées de cours bien remplies, un nombre d’heures de cours plus conséquent et une présence obligatoire. Une organisation du travail plus cadrée qui incite les étudiants à un travail plus régulier. Ces derniers bénéficient aussi du soutien des professeurs avec lesquels le contact est plus facile dans de petites classes. C’est de manière générale, toute la pédagogie qui est pensée différemment.

Là où les cours magistraux de la fac peuvent être essentiellement théoriques, les écoles cherchent, elles, souvent à mettre en avant la pratique. Les compétences acquises et les méthodes de travail ne sont donc pas les mêmes. Les écoles favorisent l’acquisition des compétences par la pratique. L’environnement même de travail s’en trouve différent : dans les écoles on trouve de petites salles de classe, au mobilier mobile et adapté, afin de permettre la réalisation de travaux de groupes. La pédagogie des écoles repose ainsi sur la réalisation de nombreux projets, se rapprochant notamment de situations concrètes, rencontrées dans le monde de l’entreprise.

La volonté de professionnalisation

C’est bien là le fer de lance des écoles telles que l’ESG. La professionnalisation en est le maître mot.

Tout au long de leur scolarité dans cette école, les étudiants sont mis en situation afin d’être prêts à intégrer le monde professionnel à leur sortie. L’accent mis sur la professionnalisation passe également par l’intervention de professionnels (et moins d’enseignants chercheurs) ou encore par le lien que l’ESG entretient avec les entreprises. Les étudiants se penchent sur les cas concrets des entreprises partenaires mais bénéficient également de ce réseau professionnel pour effectuer de nombreux stages. Une part importante des formations peut par ailleurs s’effectuer en alternance, permettant de développer des compétences professionnelles directement au sein de l’entreprise.

A Strasbourg, l’implantation d’un nouveau campus réunissant quatre écoles du groupe Galileo Global Education au sein même de l’espace européen des entreprises est un signe fort de cette volonté d’être au plus près du monde professionnel. Afin de se préparer au monde de l’entreprise, les étudiants peuvent ainsi travailler sur des projets communs avec d’autres filières et écoles, parfois réunies sur un même campus. La diversité des profils permet ainsi de se rapprocher au plus près des conditions du monde professionnel mais aussi de développer d’autres compétences. Au-delà des compétences techniques et “hard-skills”, elles cherchent à développer des “softs-skills”, des compétences humaines et comportementales valorisées dans le monde professionnel.

La reconnaissance du diplôme

Toutes ces différences soulignent l’importance pour les étudiants de bien choisir la voie qui leur correspondra le mieux avant de procéder à leur inscription.

Le mode d’admission est quant à lui aussi différent. Si l’université est ouverte à toutes et tous, l’entrée en école se fait par l’envoi d’un dossier mais surtout d’un entretien et ne passe pas par Parcoursup. Les étudiants sont également choisis pour leur motivation et leur personnalité. Autre différence, à l’université les frais d’inscription sont peu élevés, l’État prenant en charge le coût de la formation, ce qui n’est pas le cas des écoles. Toutefois la majorité des formations proposées au sein d’écoles telles que ESG peuvent être réalisées en alternance. Les frais de scolarité sont alors pris en charge par l’entreprise.

Qu’en est-il des diplômes ? La reconnaissance des diplômes par l’État peut être un point de vigilance essentiel lorsque l’on recherche une formation. Les diplômes obtenus à l’ESG sont reconnus par le Ministère du travail. Ils sont en effet enregistrés au RNCP, le répertoire national des certifications professionnelles.

Nous l’avons vu, choisir d’intégrer une université ou une école n’est pas anodin. Il n’y a toutefois pas de bon ou de mauvais parcours. Le choix ne se résume d’ailleurs pas à trancher entre l’une des deux voies évoquées ici, on peut ainsi rejoindre l’université à la sortie du bac, pour ensuite intégrer l’une des formations de l’ESG, afin de se professionnaliser, pour se préparer à entrer dans le monde du travail.

L’essentiel est avant tout de faire la liste de ses attentes en termes de méthodes de travail et d’environnement d’études. Il est important de se connaître et de faire le point sur ses envies. Quels sont les métiers auxquels on s’intéresse ? Préfère-t-on travailler en autonomie ou a-t-on besoin d’un cadre? Préfère-t-on dans un premier temps acquérir une base théorique solide ou préfère-t-on être plongé dans le monde de l’entreprise ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos formations pour faire votre choix : Télécharger la brochure

En ce moment à l’école

Toutes les actualités
Choisir sa formation

Comment choisir sa formation?

20 Juillet
actualite

Entreprises, c’est le moment de trouver vos futurs alternants pour la rentrée de septembre 2022 !

22 Mars
actualite

Notre Campus est à l’honneur dans les médias

21 Mars
actualite

Rendez-vous personnalisé

JE DEMANDE UN RDV